Une loi Casier judiciaire vierge pour « en finir avec les élus escrocs »

24 janvier 2017 source : lcp.fr

Deux textes débattus à partir de mercredi à l'Assemblée nationale visent à interdire aux candidats condamnés pour des faits graves de se présenter aux élections. Qui sera concerné ? À partir de quand ? Les réponses de Fanny Dombre-Coste, la rapporteure socialiste des deux propositions de loi.

À moins d'être frappé d'une peine d'inéligibilité, tout candidat à une élection n'est soumis à aucune exigence d'exemplarité en matière judiciaire. Les choses pourraient bientôt changer grâce à deux propositions de loi socialistes présentées mercredi en commission des lois.

En cas d'adoption définitive, elles obligeront les candidats à des mandats électifs à afficher un casier judiciaire vierge. Plus exactement, le bulletin de casier judiciaire numéro 2 de nos futurs maires, députés ou présidents devra rester blanc comme neige... ou presque.

« Une condition de survie de nos régimes démocratiques représentatifs », considère Fanny Dombre-Coste, la députée PS de l'Hérault, qui défendra ce texte dès cette semaine à l'Assemblée. Entretien.

LCP.fr — Que pourraient changer concrètement vos propositions de loi ?

Fanny Dombre Coste — Elles stipulent simplement que pour se présenter à une élection, il faudra dorénavant avoir un casier judiciaire vierge. C’est déjà une exigence pour exercer plus de 400 métiers en France : fonctionnaires, médecins, chauffeurs de taxi, mais aussi pompiers, maîtres-chiens, dans la banque aussi...

Aujourd'hui, la plupart des citoyens avec qui je parle de ce texte pensent que les politiques sont déjà soumis à ces règles. Ils sont choqués d’apprendre que ce n'est pas le cas, et en font une question morale. À nous de reprendre cette obligation éthique à notre compte !

Précisément, quels types de condamnations empêcheront un candidat de se présenter à une élection ?

Le champ d’application du texte comprend toutes les infractions criminelles et les manquements à la probité (trafic d’influence, corruption, prise illégale d’intérêts, etc.). Les fraudes électorale et fiscale sont également incluses, ce qui est la moindre des choses.

Nous avons bien sûr retenu les infractions les plus graves, de telle sorte qu’il y ait une proportion entre l’objet de la loi et l’infraction qui a été commise. En revanche, évidemment, des infractions bénignes – comme les contraventions – ne doivent pas empêcher des citoyens de se présenter.

Je pense aussi aux élus locaux, pour lesquels nous avons restreint le champ d’application de la loi aux faits intentionnels. C’est important, car les maires sont souvent poursuivis pour des accidents qui arrivent dans leur commune.

Les inscriptions au casier judiciaire au bulletin numéro 2 pourront cependant continuer à être effacées après un certain temps, remettant les compteurs à zéro…

Oui, c’est la réhabilitation légale, qui continue à opérer si un juge est saisi. En moyenne, l’effacement peut avoir lieu au bout de cinq ans après une peine, avec des délais qui varient selon l’infraction. Ce n’est donc pas une interdiction à vie.

 

 


Lire la suite






0 COMMENTAIRE

Ajouter un commentaire

top 5

24/02

Élections présidentielles 2017 : pourquoi ça sert à rien de voter ?

10/02

Le jardinage, un antidépresseur naturel

05/02

« Vous pensez que les États-Unis sont innocents ? » : Trump à un journaliste qualifiant Poutine de « tueur »

31/01

Adios, El Blancos !

30/01

Joseph Hirt, un « survivant d’Auschwitz », avoue avoir tout inventé

30/01

L'enseignement et l'éthique de nos Rois

30/01

Philippe Ouaki Giorno : l'homme qui fait pousser des plantes dans le désert

30/01

Trump vs Soros : qui remportera la bataille ?

30/01

Hillary Clinton a reçu plus de 800 000 votes illégaux

30/01

Carla Bruni et son site Internet à 410 000 euros payé par l'Élysée

30/01

Le revenu universel, salut du capitalisme ?

29/01

Penelopegate : la liste des députés qui emploient leur conjoint

29/01

George Soros piraté : comment il influence Paris et tente de contrôler Moscou

29/01

Quand le fils de BHL defend François Fillon

28/01

Fillon confesse avoir « rémunéré » ses enfants « avocats »… qui ne l'étaient pas !

28/01

Hollande : les soirées de son fils aux frais de l’État

26/01

Pour François Asselineau, l'Union européenne est une « dictature »

26/01

États-Unis : un noir seul affronte une horde de manifestants « anti-Trump »

25/01

Les liaisons dangereuses entre Emmanuel Macron et Georges Soros

25/01

Quel est le lien entre la « Marche des femmes sur Washington » et Georges Soros ?

24/01

Obama : 205 millions d'euros pour la Palestine, 38 milliards de dollars pour Israël

24/01

Une loi Casier judiciaire vierge pour « en finir avec les élus escrocs »

24/01

Les gauchistes réagissent à l'inauguration de Trump

24/01

Donald Trump signe la sortie du traité de libre-échange transpacifique (TPP)

24/01

J’SUIS PAS CONTENT ! #60 : Polanski mon kiki, Prédicat mon caca !

23/01

Cyrille Eldin du Petit Journal s’en prend à une équipe de l'émission Quotidien au QG de Benoît Hamon

22/01

Perpignan : un pressing offre aux plus démunis des vêtements chauds jamais réclamés

22/01

Le discours d’investiture de Donald Trump

22/01

Huit années de présidence Obama en 2 minutes

22/01

Sur YouTube, les enfants sont surveillés par des centaines de prédateurs sexuels

Proposer une info