Nos élus « irréprochables » #3 : Sylvie Andrieux

10 octobre 2016 source : croa.fr

Dans cette série intitulée Nos élus « irréprochables », nous revenons sur les casseroles de nos représentants de la Ripoublique exemplaire. Nous basons nos travaux sur les ouvrages de Phillippe Pascot : Pilleurs d'État, Délits d'Élus – 400 politiques aux prises avec la justice, et Du goudron et des plumes, aux éditions Max Milo.

Nous espérons qu'au travers de cette série d'articles, vous comprendrez les dysfonctionnements de l'appareil d'État, et qu'un changement dans les pratiques des élus, ainsi qu'une refondation profonde des institutions, sont nécessaires pour la France et son devenir.

Tous les élus ne sont pas pourris, mais il y en a moins qu'on ne le dit et plus qu'on ne le sait !

— Philippe Pascot


Sylvie ANDRIEUX, députée, conseillère municipale de Marseille, vice-présidente du Conseil régional, dans le département des Bouches-du-Rhône (13), issue du Parti Socialiste (PS).

2013 : elle est condamnée par le tribunal correctionnel de Marseille à trois ans de prison, dont deux avec surcis, 100 000 € d'amende et cinq ans d'inéligibilité pour « complicité de tentative d'escroquerie et détournement de fonds publics ». Elle a, bien sûr, fait appel de cette décision.

Résumé : Sylvie Andrieux est impliquée dans une affaire de détournement de subventions allouées par le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur. Plus de 740 000 € aurait ainsi été détournés via le financement entre 2005 et 2009 d'une foule d'associations gigognes créées uniquement pour être un réceptacle à subventions régionales. Vingt-deux personnes ont comparu dans ce procès.

L'objectif était qu'en échange des larges subvensions accordées, via des associations bidons, aux « petites frappes des quartiers Nord de Marseille », elles rameuteraient lors des meetings pour qu'il y ait du monde, s'occuperaient du service d'ordre lors des visites de l'élue, et surtout donner les bonnes consignes de vote lors des élections. Clientélisme quand tu nous tiens.

Ce financement a été rendu possible grâce à la ligne budgétaire R 950, qui permettait « de financer des associations sans critère et sans réel contrôle ».

Les trois quarts de la subvention régionale affectée à la politique de la Ville, partaient vers des associations « fantômes ».

Elle sera finalement exclue du Parti Socialiste, puis en septembre 2014, la Cour d'Appel d'Aix confirme sa condamnation avec cette fois quatre ans de prison, dont trois avec sursis, 100 000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité.

Malgré cet appel, Sylvie Andrieux conserve son mandat de député. Le quotidien Le Dauphiné rapporte que « la Cour d'Appel a précisé que la peine pourra s’effectuer sous bracelet électronique ».

Sylvie Andrieux se pourvoit en cassation.

Affaire suivante...

Détail troublant : Sylvie Andrieux a été vice-présidente de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF). Employée puis actionnaire de la Socoma... dont le président était Jean-Noël Guérini.

 Source : Délits d'élus – 400 politiques aux prises avec la justice, pages 51-52.

 

 Pilleurs d'État, de Philippe Pascot, aux éditions Max Milo

 

Délits d'élus – 400 politiques aux prises avec la justice, de Philippe Pascot, aux éditions Max Milo

Du goudron et des plumes – Délits d'élus, Tome 2, de Philippe Pascot, aux éditions Max Milo





3 COMMENTAIRES

Ajouter un commentaire

Saintmaurien Il y a 5 mois
Merci, désolé je suis sur la version mobile ;)
0

Nico le Taureau Il y a 5 mois
Bonjour Saintmaurien, vous allez à la page d'accueil, puis sur la droite et vous trouverez un encadrement bleu "Proposez une info" ainsi vous pourrez proposer des articles au site Croa.fr.
0

Saintmaurien Il y a 5 mois
Bonjour, comment faire pour proposer des articles ? Merci
0

top 5

24/02

Élections présidentielles 2017 : pourquoi ça sert à rien de voter ?

10/02

Le jardinage, un antidépresseur naturel

05/02

« Vous pensez que les États-Unis sont innocents ? » : Trump à un journaliste qualifiant Poutine de « tueur »

31/01

Adios, El Blancos !

30/01

Joseph Hirt, un « survivant d’Auschwitz », avoue avoir tout inventé

30/01

L'enseignement et l'éthique de nos Rois

30/01

Philippe Ouaki Giorno : l'homme qui fait pousser des plantes dans le désert

30/01

Trump vs Soros : qui remportera la bataille ?

30/01

Hillary Clinton a reçu plus de 800 000 votes illégaux

30/01

Carla Bruni et son site Internet à 410 000 euros payé par l'Élysée

30/01

Le revenu universel, salut du capitalisme ?

29/01

Penelopegate : la liste des députés qui emploient leur conjoint

29/01

George Soros piraté : comment il influence Paris et tente de contrôler Moscou

29/01

Quand le fils de BHL defend François Fillon

28/01

Fillon confesse avoir « rémunéré » ses enfants « avocats »… qui ne l'étaient pas !

28/01

Hollande : les soirées de son fils aux frais de l’État

26/01

Pour François Asselineau, l'Union européenne est une « dictature »

26/01

États-Unis : un noir seul affronte une horde de manifestants « anti-Trump »

25/01

Les liaisons dangereuses entre Emmanuel Macron et Georges Soros

25/01

Quel est le lien entre la « Marche des femmes sur Washington » et Georges Soros ?

24/01

Obama : 205 millions d'euros pour la Palestine, 38 milliards de dollars pour Israël

24/01

Une loi Casier judiciaire vierge pour « en finir avec les élus escrocs »

24/01

Les gauchistes réagissent à l'inauguration de Trump

24/01

Donald Trump signe la sortie du traité de libre-échange transpacifique (TPP)

24/01

J’SUIS PAS CONTENT ! #60 : Polanski mon kiki, Prédicat mon caca !

23/01

Cyrille Eldin du Petit Journal s’en prend à une équipe de l'émission Quotidien au QG de Benoît Hamon

22/01

Perpignan : un pressing offre aux plus démunis des vêtements chauds jamais réclamés

22/01

Le discours d’investiture de Donald Trump

22/01

Huit années de présidence Obama en 2 minutes

22/01

Sur YouTube, les enfants sont surveillés par des centaines de prédateurs sexuels

Proposer une info