Attaque terroriste à Jérusalem : un Palestinien tué, 15 terroristes blessés, 4 tués, les autres ont pris la fuite

8 janvier 2017 source : croa.fr

La presse internationale semble à juste titre privilégier la piste terroriste mais se trompe visiblement de coupable...

Palestine L'occupation illégale fait rage depuis 1967 à Jérusalem. Entre les déportations forcées, la destruction de maisons palestiniennes, le vol de terres et les assassinats, la population autochtone endure mille injustices depuis des décennies. 

Sous l'occupation militaire allemande, la France résistante parlait de « héros » lorsqu'elle abordait les faits d'armes de civils à l'encontre de soldats ennemis. Sabotages, destructions de ponts, assassinats ciblés... la résistance tenait bon pour ralentir l'ennemi. Ce dernier n'hésitait pas à qualifier le résistant de « terroriste » et à infliger à la population une punition collective. 

 

Rien n'a changé depuis, si ce n'est le lieu géographique de cette résistance face à une force occupante illégale. Les responsables de la sécurité palestinienne affirment que le résistant provient du village de Jabal Moukaber, à Jérusalem-Est. Ce dernier aurait donc foncé, à bord de son camion, sur un groupe de soldats israéliens qui descendaient d'un bus pour se rendre sur un lieu de promenade offrant une belle vue sur la vieille ville de Jérusalem, selon Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne. 

L'homme a donc foncé délibérément sur un groupe de soldats de l'occupation illégale. C'est en effet une constante dans la méthode palestinienne : s'en prendre à des soldats, à des représentants armés de l'occupation. Ce qui établit une différence de taille avec les attaques terroristes commises en Europe par des éléments provenant de groupes soutenus par Laurent Fabius en Syrie. 

Si un parallèle devait être tracé, ce serait davantage celui d'un Syrien qui s'en prend à Daech. Un civil autochtone qui s'en prend à un colon armé qui occupe illégalement son pays. Ou encore celui d'un résistant français face à l'occupation allemande. 

Ce qui s'est produit à Jérusalem est cependant bel et bien une attaque terroriste : un Palestinien a été tué par des terroristes, les soldats israéliens, alors qu'il tentait de les éliminer. 

Netanyahou Comedy Club

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, estime que Daesh est à l'origine de l'attaque au camion. Une thèse tout à fait improbable, puisque Daesh a tué de nombreux Palestiniens, présents en Syrie dans des camps de réfugiés. 

On se souvient des images insoutenables d'un enfant palestinien égorgé par un « modéré » il y a quelques mois. 

Si certains éléments du Hamas ont clairement manifesté leur hostilité aux forces pro-Assad en Syrie, et dans certains cas, ont même été jusqu'à soutenir des rebelles syriens soi-disant « modérés » (ce qui leur fait un point commun avec Laurent Fabius et la doxa officielle de nos chers médias mainstream), Daesh est loin d'être un allié objectif du Hamas. Au contraire, des éléments de Daesh ont bel et bien tenté de s'infiltrer à Gaza pour s'y établir afin d'avoir pignon sur rue, mais ont été repérés par le Hamas, ce qui donna lieu à des affrontements. Daech a même évoqué la possibilité de renverser le Hamas.

La présence de salafistes à Gaza n'est pas pour autant exclue, puisque tous les ingrédients sont réunis pour que des esprits en détresse se laissent embrigader dans une forme de résistance stérile.

Il est bien plus probable qu'il s'agisse d'une énième pirouette de Netanyahou, qui survient peu après la décision du tribunal militaire israélien de condamner le soldat Elor Azaria, et quelques semaines après le vote de l'ONU contre les colonies. 

Par ailleurs, l'enquête n'a pas encore pu être bouclée. Netanyahou a sans doute voulu tenter de salir la Palestine en l'associant à Daesh, propagande que nos médias de l'Oligarchie n'ont pas tardé à relayer, sans sourciller. Sans doute en raison des similitudes avec les attaques au camion survenues à Berlin et à Nice.

Ces attaques seraient liées au terrorisme provenant de Syrie et d'Irak, où le chaos est en passe d'être surmonté après plusieurs années difficiles. Ce même Netanyahou soutenait pourtant, en 2002, que « si vous éliminez Saddam, je vous garantis que la région en bénéficiera énormément ! ». On a vu le résultat, avec des pays dévastés, plusieurs centaines de milliers de morts en Syrie, un million rien qu'en Irak. De là à y voir des étapes successives qu'on pourrait comparer à un énorme bulldozer qui rase les alentours d'Israël pour que le Grand-Israël soit mis en place...

 

Comment croire, dès lors, un menteur chronique ? Ce dernier fait d'ailleurs l'objet d'une procédure judiciaire pour corruption, entre autres procédures judiciaires à son encontre.

Que des victimes militaires

Cette attaque de la résistance palestinienne n'a toutefois pas fait de victimes parmi les civils. Seuls des soldats de l'occupation ont été pris pour cible, ce qui n'est clairement pas le mode opératoire de Daesh, plus habitué à s'en prendre aux innoncents civils, à laisser trainer un passeport indestructible, et à revendiquer l'attaque commise par un homosexuel toxicomane aux mœurs douteuses déjà connu des services de police et victime soudaine d'une radicalisation express.

Ce type d'attaque n'est pourtant pas une nouveauté en Palestine occupée. Des colons israéliens renversent fréquemment des enfants palestiniens sur le chemin de l'école ou encore des civils. Côté palestinien, des attaques à la grue ou au volant d'une voiture ont également été constatées par le passé. Le fait qu'aucun civil n'ait été touché par l'attaque est visiblement significatif de la volonté de la résistance palestinienne de ne pas se laisser diaboliser. 

Le Hamas fait l'objet de nombreux mystères en raison de ses origines troubles. Certains estiment que le parti a été infiltré, retourné, et qu'il s'agit désormais ni plus ni moins que d'une « opposition contrôlée », un ennemi utile à Israël pour continuer sa politique de colonisation. Le Hamas n'est pourtant pas présent officiellement en Cisjordanie, où c'est l'Autorité palestinienne qui gouverne, avec le très controversé Mahmoud Abbas (du Fatah), lui-même incroyablement docile vis-à-vis des forces d'occupation et fréquemment qualifié de « traître ». 

Des médias pas si neutres...

La vraie question que pose cet acte de résistance, c'est celle-ci. Est-ce que, lorsque chaque jour des bulldozers fous foncent sur des maisons palestiniennes et détruisent des vies, des villages et pratiquent un nettoyage ethnique au nom d'une idéologie ouvertement raciste et suprémaciste, antisémite par nature et de par ses origines, les médias de masse osent parler de terrorisme ?

Tout y est : destruction, haine, et bien souvent des morts, surtout côté palestinien et majoritairement des civils (à l'inverse des actes de résistance palestinienne). N'est-ce pas là un acte de terrorisme authentique ? Pourquoi les médias de masse semblent-ils souffrir d'une vasectomie ou d'une cécité nerveuse lorsqu'il s'agit d'aborder cette forme de terrorisme qui se produit au quotidien en Palestine occupée ?





0 COMMENTAIRE

Ajouter un commentaire

22/01

J'SUIS PAS CONTENT ! #59 : La ptite giflette à Manu !

21/01

Personne ne « vole » votre travail, vous dépensez trop en guerres : le fondateur d’Alibaba aux États-Unis

21/01

Reality Check : CBS se demande pourquoi personne n'enquête sur le Pizzagate

21/01

#Hamsterkaeufe : on demande aux Allemands de se préparer à une catastrophe majeure

20/01

Johan Livernette : « Valls récolte ce qu'il a semé »

20/01

La station CNN virée de la cérémonie d’investiture de Trump !

20/01

Des liens entre Daech et Lafarge ? Une enquête ouverte après la plainte de Bercy

19/01

« Bisou ! » : avant de partir, Azoulay autorise les films avec scènes de sexe non simulé aux mineurs

19/01

Les appels à la police vont devenir payants

19/01

Le public a de plus en plus confiance en Internet au détriment des médias

19/01

Roman Polanski président de la cérémonie des César : la toile s'enflamme d'indignation

19/01

La Lituanie veut ériger un mur à la frontière russe, Moscou propose de fournir les briques

17/01

Laïcité : des militaires français entonnent l’hymne israélien

16/01

J’SUIS PAS CONTENT ! #58 : Bonne année, mon CUL !

16/01

La Poste demande à une jeune factrice, décédée, pourquoi elle a cessé de travailler...

16/01

Fraude fiscale astronomique : les Wildenstein relaxés !

16/01

De retour de Syrie, le député Thierry Mariani parle de manipulation

16/01

George Soros a perdu près d'un milliard de dollars depuis la victoire de Trump

16/01

Explosions à l’aéroport militaire de Damas : la Syrie accuse Israël et menace de riposter

16/01

Un important convoi de véhicules blindés américains entre en Pologne

16/01

François Fillon promet déjà tout aux « think tanks »

14/01

Le zapping politique de Croa.fr : Manuel Valls - 1ère partie

12/01

Prouesse sociétale ! La boîte à bébé pour abandonner son enfant avec élégance...

12/01

Francois Fillon retourne sa veste sur Assad et la Syrie

12/01

Yémen : 1 400 enfants tués, 2 000 blessés et autant d'écoles détruites

12/01

« Bachar el-Assad à visage découvert » : le documentaire censuré qu’Arte ne veut pas que vous voyez

12/01

Ne croyez pas les fausses nouvelles colportées par la presse de masse !

12/01

Trump remballe CNN et BuzzFeed : « Vous propagez de fausses informations » et « tas de détritus »

12/01

Début des négociations entre le Mexique et les États-unis concernant la construction du mur

12/01

Fraude fiscale de centaines de millions d'euros : le tribunal relaxe les marchands d'art Wildenstein

Proposer une info