Adios, El Blancos !

31 janvier 2017 source : croa.fr

C'est fait ! Manuel Valls, alias El Blancos, a été dégagé à coup de gifles électorales, plus infligeantes que la claque de Nolan, un jeune breton taquin.

Première gifle : une campagne difficile

Malgré le soutien de la caste médiatique et les sondages annonçant déjà sa victoire (et qui se sont tous « gourrés », une fois encore), Manuel Valls aura eu droit à la totale : des militants scandant lors de ses meetings « 49-3, on n'oublie pas ! », jet de farine, annulation d'un meeting en Bretagne de crainte que la situation s'envenime, et enfin la claque du jeune breton adepte des arts martiaux. Autants d'indicateurs mesurant sa (véritable) popularité.

Deuxième gifle : une défaite électorale humiliante

La défaite est cinglante, avec plus de 2 millions de votants lors du deuxième tour de la Primaire de la gauche, et avec une participation en forte hausse par rapport au premier tour. Benoît Hamon l'a emporté avec 58,7 % des voix contre 49,3 41,3 % pour l'ancien Premier sinistre de France. Ce qui se traduit par un vote sanction clair et net, pour ne pas dire un Tout sauf Valls. Manu payerait-il son allégeance éternelle à un pays étranger et à la communauté des Avant-gardistes ? Quand même...

Troisième gifle : Valls se fait couper le sifflet par Hamon

Comme si la défaite ne suffisait pas, le discours de défaite larmoyant de Manuel Valls, où il faisait état de son bilan, fut interrompu quand le vainqueur de la Primaire prit la parole au même moment. Geste maladroit ou bien prémédité, la question est posée. Cela en dit long sur le rassemblement du Parti Socialiste, ou du moins ce qu'il en reste, dans le cadre de l'élection présidentielle. En tout cas, ce 29 janvier 2017 marque la fin  des ambitions de Manuel Valls quant aux plus hautes fonctions de l'État français. Adios, El Blancos !

 

Macron se frotte déjà les mains

S'il devait y avoir un véritable vainqueur, ce serait Emmanuel Macron, l'ancien cadre de Rothschild, présenté par les médias comme « le candidat anti-système » (LOL !) et qui se voit déjà à l'Élysée. En effet, il a certainement calculé le nombre de déçus vallsistes qui pourraient bien se tourner vers lui au lieu de rejoindre Hamon, le candidat officiel du Parti Socialiste, ce qui pourrait à la fois précipiter Hamon dans les bras de Mélenchon et la destruction du PS. Autre signe encourageant pour l'ancien banquier : l'affaire Pénélope Fillon et son probable emploi fictif qui tombe à point nommé, qui pourrait lui faire bénéficier du report de certains déçus de l'aile gauche du parti Les Républicains. Rassemblant ces forces, il pourrait ainsi se retrouver qualifié au second tour des élections présidentielles 2017 contre le Front National, et ainsi devenir le nouveau président de la Ripoublique.

La victoire d'un apparatchik de l'Oligarchie apatride.

 





0 COMMENTAIRE

Ajouter un commentaire

top 5

24/02

Élections présidentielles 2017 : pourquoi ça sert à rien de voter ?

10/02

Le jardinage, un antidépresseur naturel

05/02

« Vous pensez que les États-Unis sont innocents ? » : Trump à un journaliste qualifiant Poutine de « tueur »

31/01

Adios, El Blancos !

30/01

Joseph Hirt, un « survivant d’Auschwitz », avoue avoir tout inventé

30/01

L'enseignement et l'éthique de nos Rois

30/01

Philippe Ouaki Giorno : l'homme qui fait pousser des plantes dans le désert

30/01

Trump vs Soros : qui remportera la bataille ?

30/01

Hillary Clinton a reçu plus de 800 000 votes illégaux

30/01

Carla Bruni et son site Internet à 410 000 euros payé par l'Élysée

30/01

Le revenu universel, salut du capitalisme ?

29/01

Penelopegate : la liste des députés qui emploient leur conjoint

29/01

George Soros piraté : comment il influence Paris et tente de contrôler Moscou

29/01

Quand le fils de BHL defend François Fillon

28/01

Fillon confesse avoir « rémunéré » ses enfants « avocats »… qui ne l'étaient pas !

28/01

Hollande : les soirées de son fils aux frais de l’État

26/01

Pour François Asselineau, l'Union européenne est une « dictature »

26/01

États-Unis : un noir seul affronte une horde de manifestants « anti-Trump »

25/01

Les liaisons dangereuses entre Emmanuel Macron et Georges Soros

25/01

Quel est le lien entre la « Marche des femmes sur Washington » et Georges Soros ?

24/01

Obama : 205 millions d'euros pour la Palestine, 38 milliards de dollars pour Israël

24/01

Une loi Casier judiciaire vierge pour « en finir avec les élus escrocs »

24/01

Les gauchistes réagissent à l'inauguration de Trump

24/01

Donald Trump signe la sortie du traité de libre-échange transpacifique (TPP)

24/01

J’SUIS PAS CONTENT ! #60 : Polanski mon kiki, Prédicat mon caca !

23/01

Cyrille Eldin du Petit Journal s’en prend à une équipe de l'émission Quotidien au QG de Benoît Hamon

22/01

Perpignan : un pressing offre aux plus démunis des vêtements chauds jamais réclamés

22/01

Le discours d’investiture de Donald Trump

22/01

Huit années de présidence Obama en 2 minutes

22/01

Sur YouTube, les enfants sont surveillés par des centaines de prédateurs sexuels

Proposer une info